Comment devient-on éditeur indépendant ? calisto-235 in progress

Ecrire un livre, c'est une aventure !

Editer un livrer en est une autre !

Vendre un livre... une gageure ponctuée d'espoirs, un parcours semé d'embûches, un verre à boire jusqu'à la lie pleine parfois de tristes désillusions.

Sans capacité à rebondir, inutile de se lancer dans un tel voyage, on risque de ne pas en revenir indemne. La résilience est de rigueur !


Pendant tout le temps de l'écriture, puis de la confection du livre, tout semble plus bleu que le ciel le plus bleu. C'est difficile, mais tout semble accessible à force de travail.


Le jour où le livre arrive entre vos mains, vous vous dites que le travail le plus difficile est fait et qu'enfin on va récolter le fruit de son labeur... Que nenni ! le plus dur reste à faire !


Vous pensiez avoir convaincu ? tout est à recommencer !

Vous pensiez intéresser un public conquis d'avance ? tout est à reconstruire !

Vous pensiez tout simplement être attendu ? vous sautez tout à coup dans un espace vertigineux et vous rendez compte que vous travaillez sans filet !


Alors on se retrousse les manches dans un silence sidéral...

Les médias... silence...

Les professionnels... silence...

Les fans... silence...

On s'étourdit de posts sur les réseaux sociaux... ça clique...parfois... mais au bout du compte... zéro vente...

On s'étonne... on se désespère... on doute...


Puis on finit par rebondir et commence le fastidieux travail pour référencer le livre, se doter des outils de base vous permettant d'exister. Car le bouche à oreille est quand même une légende. Les groupes de presse, d'édition, de distribution sont tellement puissants que peu importent le sujet, le talent, l'acharnement au travail : quand vous n'avez pas la clé, vous restez à la porte et vous n'atteignez pas le potentiel lecteur anonyme qui a besoin des repères médiatiques pour cliquer sur le bouton "acheter le livre".


On se retrouve dans la même situation que les producteurs de lait, ou d'autre chose : la vente directe, c'est dur, la grande distribution vous bouffe au passage et sans le circuit traditionnel point besoin de toquer aux portes, vous n'existez pas (surtout quand on vous serine que vous n'êtes pas "essentiel") !


Alors on passe des heures à se frayer un chemin vers les outils traditionnels de référencement, les bases de données, les outils de gestion informatique. Vous dépensez de l'argent pour ceci et pour cela, et une petite promo sur Facebook (parce que vous n'avez pas les moyens de pointer à Télérama qui de toute façon ne vous enverra même pas un devis ! et ça c'est du vécu !). Et vous vous rendez compte que malgré tout, vous n'êtes pas sûr d'être accepté dans tel ou tel salon du livre.


Nous avons fait tout cela pour notre Kaléidoscopique Brenda Blethyn.

Nos référencements sur les bases de données professionnelles Electre et Dilicom (très cher) vous permettent de commander le livre chez n'importe quel libraire ou sur le site lalibrairie.com.

Nous faisons partie de l'association L'autre Livre qui rassemble les éditeurs indépendants (nous avons payé pour cela aussi).

Nous avons aussi notre boutique en ligne (dont la gestion informatique nous a coûté des sous, cela va sans dire).


Voilà, nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir. Et pourtant, rien ne peut obliger quiconque à acheter un livre... sauf un buzz médiatique que peuvent orchestrer les puissants groupes d'édition (ah, au fait, La grande librairie, qui fait quand même un peu la pluie et le beau temps à la télé pour faire lire/vendre des livres n'a même pas répondu à notre envoi d'information... )




Commander par correspondance :

CLIQUER ICI


Acheter sur notre boutique en ligne :

CLIQUER ICI


Acheter sur lalibrairie.com :

CLIQUER ICI


Nota Bene : En achetant directement à calisto-235, vous recevez le livre dédicacé par l'autrice et vous évitez les intermédiaires qui coûtent très cher et empêchent le producteur/éditeur de rentrer dans ses frais dans les meilleurs délais.