La gare saint Lazare : repères chronologiques et iconographiques

1835 : le gouvernement de Louis Philippe autorise les frères Pereire, fameux banquiers de la monarchie de Juillet à créer une ligne de chemin de fer pour passagers (la première en France) de Paris à Saint Germain en Laye. Ils fondent alors la Compagnie du chemin de fer de Paris à Saint Germain. L'inauguration a lieu le 8 août 1837 (l'embarcadère est encore provisoire) et la ligne est ouverte au public le 26 août 1837.

 

1841 : l'architecte Alfred Armand construit une seconde gare provisoire, en maçonnerie couverte d'un enduit jaune rue de Stockolm, juste devant la place de l'Europe. Le bâtiment est construit à cheval sur les voies au-dessus du tunnel de l'Europe.

 

De1842 à 1853 : Alfred Armand et l'ingénieur Eugène Flachat construisent une troisième gare à l'angle de la rue d'Amsterdam et de la rue Saint Lazare. Les voies sont allongées vers le sud. La gare Saint Lazare qui prend alors le nom de la rue où est construit le nouvel embarcadère, est donc constituée de deux groupes de bâtiments : l'embarcadère banlieue côte rue de Rome (actuellement cour de Rome) et l'embarcadère gandes lignes, désservant  la Normandie côté cour du Havre.

 

1855 : création de la Compagnie des Chemins de fer de l'ouest fusionnant six compagnies existantes dont la Compagnie du chemin de fer de Paris à Saint Germain :  Paris à Saint-Germain, Paris à Rouen, Rouen au Havre, Dieppe et Fécamp, de l'Ouest (les deux lignes de Paris à Versailles ainsi que Versailles à Rennes), de Paris à Caen et à Cherbourg (alors en construction).

Le Gouvernement Impérial imposa alors la construction de lignes supplémentaires normandes et bretonnes.

 

1867 : le tunnel de l'Europe est supprimé et fait place à un pont métallique en forme de X qui sera reconstruit en béton en 1931.

 

Une vue des voies vers 1875 telles que Monet a pu les connaître quand il peint sa série de douze tableaux sur la gare Saint Lazare. Les thèmes urbains constituent en effet un des thèmes privilégiés des impressionnistes.

 

De 1885 à 1889 construction du bâtiment définitif à l'occasion de l'exposition universelle de 1889 sur les plans de l'architecte Juste Lisch. La gare Saint Lazare trouve ainsi son aspect actuel avec l'Hotel Terminus raccordé à la gare grâce à une passerelle métallique couverte permettant à sa clientèle de passer de la salle des pas perdus directement à l'hôtel.

 

En face de l'hôtel se trouve la Brasserie Mollard, du nom de ses fondateurs en 1867 qui a conservé ses décors de mosaïques et de faïences originelle. Joyau de l'art nouveau elle a connu un développement remarquable lié à l'essor du quartier et reste une des meilleures brasseries parisiennes.

 

En savoir plus sur l'histoire de la Brasserie

En savoir plus sur le décor de la Brasserie

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur le développement et l'extention de la gare Saint Lazare, lignes et bâtiments, vous pouvez consulter les pages du site de Roland ARZUL.

 

 

Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags