Cinéma / My Lady de Richard Eyre : Emma Thompson affûtée pour un rôle hors norme

L'été est un moment propice à la déambulation, la lecture y trouve une place de choix et c'est aussi un espace idéal pour goûter en toute tranquillité des sorties en salle surtout quand celles-ci proposent une affiche aussi attractive que celle de My Lady avec Emma Thompson dans un rôle qui semble taillé sur mesure dans l'adaptation au cinéma du roman de Ian McEwan "The Chidren Act" (publié en 2015 aux éditions Gallimard).

Nous avons vu le film de Richard Eyre et nous sommes sortis bouleversés par la performance des trois acteurs principaux : Emma Thompson en tout premier lieu, mais aussi Stanley Tucci, toujours solide et le jeune Fionn Whitehead, très convaincant.

Ecrire un compte-rendu à chaud de My Lady aurait signifié se laisser aller à l’émotion, intense et porteuse de réminiscences. Je lis quelque part sur le net que la fin n’aurait pas plu à « pas mal de blogueuses » et cela me laisse songeuse. Oui, la fin peut sembler mélodramatique. Mais réfléchissons : le cancer est une maladie dont les récidives sont dramatiques, ébranlant l’entourage, la conscience, la houle des « si » et des « mais » des « et pourtant ». Nous mettons toute notre confiance dans une médecine alourdie par tant de combats humains, scientifiques, économiques, en écartant toute question de dignité, terrorisés tout autant par la mort comme par l’arsenal des traitements longs et parfois douloureux : se battre, mais à quel prix ? guérir, s’en remettre au destin, à la religion, à la toute puissance de l’esprit…? N’y a-t-il pas une troisième voie possible, un chemin raisonné et raisonnable qui puisse délivrer les questions de bonne conscience, de souffrance, psychologique, physique, morale ?

Lire la suite...

 

 

 

Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags