Le site du British Film Institute / Southbank, London

November 13, 2019

On arrive au coeur de Londres sans s'en rendre vraiment compte : pas de périphérique, le maillage est si serré qu'on se retrouve sur le Tower Bridge sans s'y être préparé ! Panique à bord, vite une photo ! tant pis pour le camion devant , la voiture à côté, le cycliste qui zigzague !

 

Comme le GPS Google est une invention assez efficace et extraordinaire on arrive assez vite au National Théâtre : parking ultra accessible à un seul niveau, qui nous permet de nous retrouver encore plus facilement dans le hall du mythique théâtre de la rive sud de la Tamise.

 

On a envie de s'attarder, de flâner sur les bords du fleuve, de profiter de Londres, que je ne connais pas ! Mais le travail nous attend. La bibiothèque du British Film Institute qui longe les bâtiments du théâtre nous attend. Il faut y aller !

Une fois dans la place, tout est facile ! La Reuben Library (salle de lecture du BFI) n'est pas très grande et le staff se met en quatre pour vous aider, faire éventuellement une recherche complémentaire, en relevant les cotes pour vous (c'est décidé, je reste à Londres ! jamais vu ça à la BnF). Finalement on achète une copycard et c'est parti !

 

 

Après deux heures de travail, je reste dubitative sur l'opportunité de m'approprier les détails d'une revue de presse de 58 pages dédiée à Brenda Blethyn. La presse britannique est capable du pire comme du meilleur. Je parcours les documents. Il s'avère que majoritairement les journalistes s'évertuent à savoir qui se cache derrière l'actrice avec des questionnaires des plus anodins aux plus indiscrets.

Finalement je décide de ne pas aller plus en avant dans ce type d'investigation et de ne pas me laisser divertir dans mon travail qui entend cerner une artiste telle qu'elle se présente à nous dans l'exercice de son art. La coulisse et l'envers du décor ne sont pas mon propos ! Si tant est du reste que l'exercice de l'interview ne soit pas faussé lui aussi par l'incapacité de savoir où se trouve la frontière entre l'exercice du "jeu" et l'exercice du "je".

Je reviendrai probablement à cette revue de presse plus tard, quand la rédaction du livre sera avancée, que les contours en seront nets.

 

 

 

 

Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags